L O A D I N G

Quelles sont les tendances actuelles ? Comment puis-je adapter mon plan d’actions aux nouvelles opportunités et aux nouveaux défis ? Nous sommes à vos côtés pour tout renseignement et soutien.

Update du 15/04/2021

Quick Check : La situation actuelle en Allemagne

Taux d’incidence (100.000 habitants sur 7 jours) : 160 – tendance toujours à la hausse. Avec 90%, le variant britannique est aussi devenu dominant en Allemagne.

Taux de couverture vaccinale : Autour de 16% pour la première dose dont 6% ont également reçu la deuxième dose.

Suite à la hausse exponentielle des cas d’infections au covid-19 sans avoir des mesures et plans de confinement ou déconfinement cohérents entre les 16 régions, le gouvernement fédéral est en train de modifier la loi pandémie pour créer plus de clarté concernant les mesures obligatoires pour toutes les 16 régions. Des nouvelles mesures sont attendues pour la semaine 16/17.

Selon ce plan, les régions et districts en dessous d’un seuil de taux d’incidence de 100 cas pour 100.000 habitants sur une semaine pourront rouvrir les commerces et les sites culturels au fur et à mesure tout en respectant les gestes barrières et sanitaires définies dans le plan de déconfinement. Dès que le taux d’incidence dépasse les 100 cas, la région ou le district sera obligé de tirer “le frein de secours” pour au moins faire marche arrière et de serrer le vis encore plus avec par exemple un couvre-feu local.

Parallèlement, de plus en plus de régions, districts et communes testent des “modèles temporaires” qui permettent notamment aux commerces non-essentiels et dans quelques régions aussi à la culture de rouvrir leurs portes, accompagné d’une stratégie de dépistage, p. ex. sous forme des tests salivaires qui, si négatif, donnent accès à un “ticket à la journée” pour fréquenter tous ces lieux le même jour.

A partir du 19 avril 2021, quelques districts dans la région Schleswig-Holstein à la mer du nord seront “région de modèle” pour ouvrir les hébergements touristiques – dans un premier pas pour 4 semaines et à condition que le taux d’incidence reste en dessous d’un seuil de 100 cas sur 100.000 habitants sur 7 jours. 

Une stratégie de dépistage plus globale ne sera probablement pas mise en place avant mi-/fin avril par manque de tests et de concept. Actuellement, depuis le 8 mars, chaque personne a droit à un test salivaire gratuit par semaine.

Depuis novembre 2020, la gastronomie et les hébergements touristiques sont fermés en Allemagne, depuis décembre également tous les commerces non-essentiels (à quelques exceptions près).

Nov. /Déc. 20 : Lockdown
Début mars 21 : Présentation d'un plan de déconfinement progressif
22/03/21 : Marche arrière avec le prolongement du lockdown jusqu'au 18/04/2021
Semaine 15-17 : Modification de la loi pandémie attendue pour que le gouvernement fédéral gagne en influence sur les 16 régions

Et pour le tourisme européen ?

  • En Allemagne, les voyages non-essentiels à l’intérieur du pays et à l’étranger sont actuellement déconseillés et font débat politique entre ceux qui souhaitent partir à l’étranger, ceux qui souhaitent (au moins) voyager en Allemagne, ceux qui trouvent nécessaire de réduire toute mobilité à un strict minimum et les hébergements touristiques qui jugent injuste de rendre les voyages à l’étranger possible (en levant le critère “zone à risque”) tandis que les voyages touristiques à l’intérieur du pays sont interdits par la fermeture obligatoire des établissements touristiques – et tout cela à l’encontre d’une grande envie de voyager et s’évader (cf. ci-dessous).
  • Il n’y aura pas d’interdiction complète des voyages non-essentiels à l’étranger (comme en Belgique ou en Grande-Bretagne) en Allemagne.
  • En revanche, l’Allemagne est stricte concernant son classement des “zones à risque”, “zones à haut risque” et “zones affectées par les variants”. Ces listes des différentes zones sont établies par l’institut allemand Robert Koch (RKI) tout en tenant compte du taux d’incidence (sur 100.000 habitants sur 7 jours) et du taux des nouveaux variants dans une région. Par conséquent, l’Allemagne n’applique pas la carte recommandée par l’UE sur Re-open EU.
  • Depuis le 29/03/2021, toute la France est classée en zone à haut risque par le gouvernement fédéral allemand.
  • Lors du retour d’une zone classée “à haut risque” ou d’une “zone affectée par les variants” (c’est le cas pour le département Moselle), tous les voyageurs sont obligés de se faire dépister 48h avant leur arrivée en Allemagne et de respecter une quarantaine entre 5 (test négatif) à 10 jours.
  • Lors du retour en avion d’une destination touristique non-classée “zone à risque”, les compagnies aériennes sont obligées de tester les passagers à destination de l’Allemagne. Si le résultat s’avère positif, la personne doit effectuer sa quarantaine sur place et ne rentrer en Allemagne qu’après un test négatif. Les coûts sont pris en charge au cas par cas soit par l’assurance sociale, soit par la personne elle-même soit par le tour-opérateur.

Etudes de marché : Les Allemands ont envie de voyager et de se ressourcer

Selon les études actuelles, les Allemands ont toujours hâte de voyager à nouveau et dès que possible. Quand et où dépendra surtout de ce qui sera possible en termes de mesures sanitaires sur place et lors du retour en Allemagne (tests, quarantaine, …). Par conséquent, la campagne de vaccination à l’échelle internationale ainsi que le développement du certificat vert de l’UE jouent un rôle de premier plan.

Source : FUR Reiseanalyse 2021

Un pouvoir d'achat stable

80% des Allemands indiquent que leur situation budgétaire personnelle n’a pas changé ces derniers mois. De plus, les priorités restent stables : 60% souhaitent dépenser leur argent pour des voyages.

Des séjours de plus longue durée

En 2020 et aussi en 2021, les Allemands ont tendance à voyager moins mais plus longtemps : Les courts séjours sont en chute, mais les vacances se prolongent (au moins une semaine). Les maisons de vacances, le camping(-car) et les hôtels indépendants 3-4* ont le vent en poupe.

Destinations accessibles en voiture

Les vacances en voiture et en camping-car ont le vent en poupe en Allemagne, encore plus qu’avant. 47% des Allemands prévoient des vacances à l’étranger européen en 2021, seulement 16%, notamment les jeunes, souhaitent partir plus loin.

Comportement de réservation plus fléxible

En 2021, les Allemands se projettent sur une multitude de destinations, en fonction de ce qui est possible. En début de l’année, la moitié des Allemands n’avait pas encore choisi sa destination de vacances pour 2021.

S'évader et se détendre

Les motivations des Allemands de voyager restent inchangées : Se ressourcer, prendre un bon bol d’air en nature ou au bord de la mer et passer du temps avec ses proches.

La France parmi les Top 10

Tandis que la moitié des Allemands prévoit des vacances en Allemagne, l’autre moitié souhaite passer ses vacances en Europe où la France se trouve sur la 9ème place (2,6%) après d’autres pays voisins et/ou au bord de la mer.

 

Comment adapter mon plan d’actions pour le marché allemand ?

Mettez en avant vos USP & le large

Séduisez la clientèle allemande avec votre patrimoine naturel et le lifestyle unique à votre destination.

Mettez en avant l’outdoor et les itinéraires adaptés. La nature et les activités plein air sont les critères n°1 lors du choix d’une destination touristique pour les Allemands, suivis par la possibilité d’aller à la plage.

Communiquez sur le sight-doing au lieu du sight-seeing.

Mettez le focus sur le besoin de s’évader et prendre le large. Elargissez le tourisme urbain sur les alentours.

Mettez en avant votre charme exotique accessible en voiture, train ou camping-car.

Vers un tourisme bienveillant & responsable

Recherche du sens & conscience augmentée : Voguez encore plus vers un tourisme plus responsable et bienveillant vis-à-vis l’environnement et la société. Mettez en avant votre démarche et vos atouts dans ce domaine.

Mettez l’accent sur la rencontre, le dialogue et les expériences authentiques : Ne pas inventer des choses pour les touristes (comme un artefact), mais pensez votre territoire pour l’ensemble de ses habitants, permanents ou temporaires.

Choisissez une accroche originale et concrète pour vos CP

Mettez en avant des idées de séjours concrètes chez vous pour inspirer et initier des voyages.

Si possible, utilisez des nouveaux formats captivant et concrets tels que des vidéos courte d’une minute pour raconter une histoire concrète (p. ex. un entretien avec un producteur local).

Mettez en avant les histoires et activités qui rendent votre destination unique, tout en gardant un certain « feeling » pour la situation actuelle.

Renvoyez vers des informations concrètes et pratiques sur votre site internet : Comment puis-je y aller ? Quelles règles sont mises en place chez vous ?

Communiquez de manière transparente et fiable

Communiquez de manière transparente sur les conditions sur place, c’est-à-dire sur la disponibilité des offres, l’accessibilité des sites, les détails à prendre en compte afin d’orienter la clientèle et de permettre au client de préparer au mieux son séjour chez vous.

Mettez en avant des conditions de réservation flexibles.

Mettez en avant des offres spéciales, des offres « last minute ».

Accueil chaleureux & hospitalité

Welcome back ! Vivre en Europe, c’est profiter d’une liberté de voyage sans frontières. Les restrictions dans ce domaine pour réduire la circulation du coronavirus nous ont à nouveau montré la grande valeur de ce privilège.

Mettons l’accent sur le bonheur et la joie de pouvoir à nouveau voyager à l’étranger et de nous rencontrer.